BIODIV

BIODIV

BioDiv : Diversité des Interactions Biotiques et Fonctionnement des Ecosystèmes Forestiers   

Responsables : Arndt Hampe & Bastien Castagneyrol

Gestionnaire : Léa Peypelut

Nos recherches poursuivent trois objectifs principaux : (i) étudier les interactions complexes entre arbres et leur organismes associés, (ii) evaluer leur contribution au fonctionnement des écosystèmes forestiers, et (iii) intégrer ces connaissances dans les pratiques de gestion forestière durable.

Contexte et enjeux

Les forêts hébergent une très large part de la biodiversité terrestre de sorte que les arbres sont au centre d’un réseau complexe d’interactions entre de nombreux organismes appartenant à des groupes taxinomiques et des niveaux trophiques différents. Ces interactions biotiques jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers (régénération forestière, productivité primaire, résistance des arbres aux stress multiples) et sont le support de nombreux services rendus par les écosystèmes forestiers aux sociétés humaines. Nos travaux visent à démêler la complexité des interactions directes et indirectes entre les arbres et les organismes associés pour mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les fonctions assurées et les services rendus par les écosystèmes forestiers, prédire leur réponse aux changements globaux (changement climatique, invasions biologiques) et développer des pratiques de biosurveillance et de gestion forestière durable.

Objectifs et stratégie scientifique

Nos recherches poursuivent trois objectifs principaux : (i) étudier les interactions complexes entre arbres et leur organismes associés, (ii) evaluer leur contribution au fonctionnement des écosystèmes forestiers, et (iii) intégrer ces connaissances dans les pratiques de gestion forestière durable.

Notre équipe dispose des compétences pour caractériser les interactions entre les arbres, les micro-organismes, les insectes herbivores et leurs prédateurs, les oiseaux disperseurs de graines, ceci à différents niveaux d’intégration (du gène à la communauté) et à différentes échelles spatiales (de local à continental). Nous nous intéressons particulièrement à l’influence de la diversité génétique, spécifique et fonctionnelle des arbres sur ces interactions biotiques et le fonctionnement des écosystèmes forestiers. Nos approches vont de l’écologie de terrain à la modélisation informatique, de l’expérimentation aux méta-analyses. Nos recherches mobilisent aussi bien les nouvelles technologies de séquençage que les approches taxinomiques traditionnelles. Nous nous basons sur des approches expérimentales à grande échelle et sur l’observation des processus dans les écosystèmes forestiers naturels et anthropisés. Notre équipe gère un site d’observation de la biodiversité dans la hêtraie relictuelle de la vallée du Ciron ainsi que le dispositif expérimental ORPHEE (https://sites.google.com/view/orpheeexperiment/home) qui appartient au réseau international TreeDivNet (http://www.treedivnet.ugent.be/). Nous développons également des méthodes multicritères pour l’analyse des risques multiples en forêt.

Mots-clés

Biodiversité ; Biosurveillance ; Changements globaux ; Fonctionnement d’écosystèmes ; Forêts ; Gestion durable des forêts ; Insectes ravageurs ; Invasions biologiques ; Microbiote ; Réseaux écologiques ; Risques ; Services écosystémiques 

Membres de l'équipe
Permanents
Olivier Bonnard (TR INRAE)
Bastien Castagneyrol (DR INRAE)
Arndt Hampe (DR INRAE)
Hervé Jactel (DR INRAE)
Séverin Jouveau (AI INRAE)
Céline Meredieu (CR INRAE)
Heidy Schimann (CR INRAE)
Inge van Halder (IE INRAE)

CDD/Post-doctorants
Alba Lazaro-Gonzalez
Jean-Baptiste Rivoal

Doctorants
Nattan Plat
Laura Schillé

Date de modification : 29 février 2024 | Date de création : 12 février 2019 | Rédaction : A Hampe